Sclérose en plaques : un frein pour trouver un travail (étude).
dimanche 23 avril 2017

Découvrez Travail & SEP, un programme pour favoriser le maintien dans l’entreprise des personnes touchées par une sclérose en plaques. Alors qu’1 personne sur 2 touchée par la SEP perd son travail au bout de 9 à 15 ans sans réelle perte de capacité de travail, il est temps de témoigner que vie professionnelle et maladie peuvent être compatibles.

Dans un deuxième temps des témoignages croisés salariés/employeurs seront mis en valeur. A cet effet, un appel à témoignages sera lancé dès le 15 mai sur la plateforme Travail&SEP pour encourager des binômes employé(e)s atteint(e)s de SEP & leur employeur à partager leur expérience.

https://travailetsep.voixdespatients.fr


Sclérose en plaques : un frein pour trouver un travail (étude).

A quelques jours de la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques (le 31 mai), Roche, en partenariat avec l’Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP) et l’Association des Paralysés de France (APF), se mobilise pour mettre en lumière les freins à l’insertion et au maintien dans l’emploi des personnes atteintes de la SEP et de leurs aidants. Sclérose en plaques : faire face aussi à la difficulté de mener une vie professionnelle

Pour la première fois en France, une étude portant sur 800 personnes (personnes malades, aidants, employeurs et population active) se penche sur l’impact de la SEP dans la sphère professionnelle.

Ainsi, 87% des personnes atteintes de SEP considèrent que cette dernière est un véritable frein pour trouver un travail. De la même manière, plus de 3/4 des aidants affirment que le caractère aléatoire et imprévisible de la SEP a eu une incidence sur leur vie professionnelle. (...).

  • Sclérose en plaques : faire face aussi à la difficulté de mener une vie professionnelle - Communiqué de presse, pdf, 3 pages.